Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2014

la maison des autres...

 

 

4.JPG

2.JPG

1.JPG

30/11/2014

Petites photos...

 

Quelque part en Normandie

 

 

P1018954.JPG

 Un cimetiere de l' art

 

 

 

Premiere image de Noel.

 

noel.JPG

28/11/2014

la vie, c'est du cinéma !

UMP demain, résultats : qui en sera élu le président ?

 

Il y a peu de chance que cela ne soit pas Sarkosy…. La prestation de l’ancien président ne devrait pourtant pas être en sa faveur…. Mais vu par le prisme de la presse, c’est lui qui impose une présence sur tous les fronts, derrière chaque caméra, à la pointe de chaque votant.

Au demeurant, je m’en fiche, ce n’est pas mon parti…. Mais tout de même, je me pique au jeu de la curiosité et pour conjurer le mauvais sort, j’ai parié 50 euros que Le Maire serait élu.

Le bon côté de la chose, c’est l’implosion de l’UMP si Sarko est élu. Oui, j’ai vu ça dans ma boule de cristal et je ne me trompe pas trop souvent. La grenouille va vouloir grandir, grandir, grandir….

 

 

 

Film « La prochaine fois, je viserai le cœur. » avec Guillaume Canet.

Disons le tout net comme ça c’est dit, le comédien y est parfait. Il émane de lui une froideur qui lui ôte tout charme, ce qui convient parfaitement à son rôle. Un gendarme enquête sur un meurtrier en série qui n’est que lui-même. Guillaume Canet est le gendarme. Hélas, le film a fait le même travail que le comédien. Il est froid mais cela ne lui va pas très bien. Le rythme n’y est pas trop mauvais…. Mais certaines scènes  moins chargées de noirceur, auraient gagné à être rehaussées dans leurs lumières et leurs jeux, ne serait-ce que pour attirer l’attention du spectateur sur la dualité forcément contraignante du personnage : bousculé qu’il est entre sa place dans la société, valorisante, et celle qui l’en éloigne. Résultat, un film plutôt bon… mais pas autant que ça ! 

25/11/2014

Il est 7 heures...

mot.JPG

23/11/2014

penser à...

Je viens aux nouvelles : Comment vais-je ? Doucement, avec des hauts et des bas… mais bien occupée à faire çi et ça ! Où en suis-je avec mon histoire de drone ? j’en ai donc acheté un avec télécommande… très difficile à diriger. Je l’ai planté plus d’une fois sur la cime d’un arbre… à charge de le récupérer avec mille efforts. J’ai également utilisé celui acquis en premier et impossible à utiliser sans un smartphone dernière génération ! j’ai trouvé sur Ebay une petite tablette à 80 euros… qui a pourtant fait l’affaire…. Quoique un peu quand elle veut. Le drone a une autonomie très courte… quelques minutes. Pour l’instant, je n’ai pas fait de photo aérienne. Cela serait plus efficace, d’avoir un gros drone et de fixer un Gosport.  J’attends un peu de renflouer mon compte en banque, pour penser à mon acheter un plus costaud… d’autant que j’ai envie de me lancer moi-même dans les airs… en deltaplane ! En aurais-je le courage ?

16/11/2014

scène de film

2 jours, 1 nuit  -  frères Dardenne     - 2014

Avec Marion Cotillard et Fabrizio Rongione

 

 

 

 

Sandra doit convaincre ses collègues de travail de renoncer à une prime afin qu’elle puisse garder son emploi. Voilà un dilemme cornélien pour des travailleurs pour qui 1000 euros est une somme… mais ils se montreront à la hauteur de l’attente même si pas en assez grand nombre pour garantir l’emploi de Sandra.

 

 Je n’ai rien compris à ce chantage. Je ne vois pas où est l’intérêt d’opposer les employés déjà en difficulté ! Comme cela se passe en Belgique, il faut croire que cela est une spécificité belge.

 

 

Malgré l’intérêt de l’histoire, de la présence de comédiens inspirés, le film ne passionne pas. Et venue de la part des Dardenne, on s’étonne qu’une comédienne non professionnelle n’ait pas été préférée à Marion Cotillard. 

13/11/2014

Le droit de ne pas mourir cruellement.

Matthieu Ricard

 

« Plaidoyer pour les animaux : Vers une bienveillance pour tous »

 

Allary Editions

 

Matthieu Ricard est le fils de Jean-François Revel, penseur en son temps. Il est un proche de Nathalie Sarraute (chef de file du nouveau roman)  et de sa fille, Claude, compagne de son père. Matthieu Ricard a visiblement grandi dans un monde intellectuel très enrichissant. Vers la fin des années 1960, il découvre le bouddhisme, y adhère et devient une décennie plus tard traducteur français du Dalaï Lama. Avec « Plaidoyer pour les animaux », il livre un pavé documenté sur la situation des animaux élevés industriellement. Les chiffres sont assez éloquents : des milliards d’animaux sont torturés au quotidien dans des conditions épouvantables (pléonasme !).

 

En cliquant ici, vous découvrirez une petite vidéo qui circule sur le net à ce sujet !

 

 

Matthieu Ricard en appelle au bon sens de chacun dans ce livre en tout point remarquable.