Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2015

lecture

 

 

Je me prépare à lire pour la 5ème fois ce livre.

C'est le livre qui a changé ma vie.... hélas, j'ai encore beaucoup à apprendre et à mettre en pratique avant de pouvoir affirmer que j'ai  tiré profit de cette lecture ! Mais j'en ai gardé un dégout du mensonge qui a sauvé, je crois, mon "âme" (à mes yeux). 

                                                         OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

 

Dommage que je ne puisse me rendre au procès de DSK, j'avais quelques possibilités, mais la santé ne suivant pas.... 

 

.... Le procès est là pour déterminer s’il a eu des activités qui relèvent de l’intimité, auquel cas, il sera relâché ou bien s’il a agi dans le but de profiter financièrement d’une situation qu’il a lui-même imposée. Dans ce cas, il sera inculpé. Je crois avoir compris que 4 prostituées ont porté plainte contre lui… c’est dire si son plaisir est peu compatible avec celui des autres pourtant supposés assez ouverts sur le sujet ! Maintenant, a-t-il organisé des parties fines dans l’excitation du moment ou prévoyait-il d’en faire un jeu lucratif ? ça va pas être cadeau de voir la « vérité » de la situation.

 

 

Je constate qu'aujourd'hui, je suis tiraillée entre le mal et le bien. !  

 

 

 

  

 

 

30/01/2015

Tout est voyage

Tout est voyage

 

Il flotte un parfum

Un parfum d’Orient

Un Orient du Chaos

Un Chaos  dans la débâcle,

La friandise râpeuse d’une excitation ascétique

Où l’on  dévisage

Où l’on  envisage

L’étreinte rustre et contrainte

De l’érection d’un Très Haut

Vêtu d’un simple bagage noir et sec…

 

Tout est voyage, même le pire. 

29/01/2015

POESIE 0235

Au commencement, il y avait quoi ?

« La souffrance » dit une voix

Pas du tout, que je réponds

Souffrir c’est exister

C’est revendiquer

C’est trop pour un commencement

.

Au commencement il n’y avait rien

3 fois rien  dirait une autre voix

Mais quand tout arrivera :

L’étincelle du désir et le feu sacré…

La  souffrance sera là.

Aujourd’hui, je n’attends rien….

Mais demain tout arrivera

 

Car demain sera la fin.

28/01/2015

du léger....

 

 

Besoin de légéreté ? voici une jolie BD qui devrait faire l'affaire.

 

 

 

froufrou foufrou....dior.JPG

25/01/2015

Dimanche soir

« Tout sur les haïkus » Dominique Chipot chez Editeur Aléas

Si l’élaboration de petits haïkus vous tente, voici un petit livre qui peut vous initier à cet art qui fait beaucoup avec peu d’effet. Personnellement, il m’arrive d’en faire, bien que je ne sois pas en mesure d’en juger de la pertinence.

 

J’ai rencontré un monsieur tout content parce qu’il n’a pas de symptôme extérieur de la parkinson malgré 10 années passées à la subir : Ce qu’il faut, qu’il me dit, c’est d’être toujours occupé. Surtout ne pas trop y penser. Ceci dit, il ne peut plus utiliser la main pour écrire. La déchéance physique est une redoutable ennemie, moins supportable que beaucoup d’autres douleurs.

23/01/2015

p.o.e.s.i.e.

 

 

 

C'est par la pluie que pousse le jardin.

C’est par la chair qu’éclate le parfum

La rose sent de ses fins pétales

La fougère qui détale

Tandis que le perce-neige

Réclame la rosée pour s’y purifier le teint.

L’arbre enterre ses pieds afin de n’avoir plus à bouger.

Les ailes des passereaux s’effeuillent dans les becs des rapaces

 

Et la signature clôt le détail qui encadre le décor.

 

 

 

 

 

 

 

 

poésie 1.JPG

19/01/2015

« Charlie Hebdo »

« Charlie Hebdo »

 

La situation est-elle désespérée ou au contraire libératrice ?

Sommes-nous Charlie pour la mort ou pour la vie ?

Pourquoi désespérée ? Le conflit actuel est planétaire, si on y fait pas gaffe c’est la 3ème guerre mondiale qui nous pend au nez.

Tout y est : des dominés des dominants ! Des brimés des brimades, des armées désarmés et des armes aux mains d’un tiers qui n’a rien à perdre.

Ici en France, on est plus faible,  on a beaucoup à perdre.

On veut avoir notre cul dans un fauteuil douillet.

En face ils sont prêts à tout perdre et la vie en premier.

Le temps que l’on réfléchisse, est utilisé par l’ennemi à son avantage.

Biensur, nous avons les moyens de les faire taire… chuuut.. mais à quel prix ?

 

Le talon d’Achille de l’Europe se trouve en Israël :

en attendant, ici, le peuple fait des marches.... Un jour, il sera obligé de courir pour fuir.

 

suis-je négative ce matin ? je n'en ai pas l'impression !