12/05/2014

jazz en vacances

le propriétaire de la location est un passionné de Jazz ! c'est l'occasion ou jamais, je n'ai jamais pris le temps d en écouter sérieusement. je connais quand meme Ella Fitzgeralrd, Salif Heita, Lee hooker... bref ma semaine sera jazz.... mais hé hé en fouillant . J ai decouvert à l'instant un tiroir avec un tas de CD bien plus alléchants à mon goût !!!!

 

 

Désolée . Vos commentaires n ont pas été publiés faute à pas de chance. Mais je les ai lus avant qu' ils ne.disparaissent de ma plateforme.mais c est réparé, enfin... donc, n hésitez pas....

 

11/05/2014

2eme jours

un j'étais un peu fatiguée. aujourd'hui mais.. déjà oublié tout ce que j'ai fait. il y a énormément de venf mais il y a aussi du soleil. j ai fait des dessins sur le sable. peut-être que je vais en faire d'autres demain. j'en ferai des photos.mobile_picture . je n avais jamais mangé du gâteau basque pourtant bien bon

10/05/2014

Arcachon

arrives sur le lieu de vacances.
les chiottes sont dans un placard ! il pleut. la marée est basse. a demain.

mobile_picture

08/05/2014

mafiosa

 

 

J’ai fini la dernière saison de « Mafiosa ». elle n’est pas sans défaut loin de là, mais les personnages sont bien campés et ma foi, sympathiques ! je ne sais pas s’il est pertinent de rendre sympathiques… des assassins ! Je pense que la série, prochainement diffusée, italienne « la Gomorra » a d’autres objectifs, puisque (si j’ai bien lu l’italien) Roberto Saviano serait de la partie. Je rappelle qu’il est sous protection policière depuis quelques années suite à une condamnation à  mort de la part de la mafia locale : napolitaine.

 

Enfin, pour en revenir à « Mafiosa » j’ai eu la curiosité de visionner gratuitement sur le net le film de l’actrice principale Hélène Fillières désormais réalisatrice. « Une histoire d’amour ». s’inspire du roman de Régis Jauffret. L’ambiance y est très stylisée et épurée. Au départ, c’est peut-être gênant, cette caméra qui ne filme les personnages que pour en voir leur fin : Cela oblige à un certain voyeurisme qui peut être déplaisant. Et puis, petit à petit l’attention du spectateur est dirigée vers la souffrance qui émane de chaque personnage, et ça touche en plein cœur doucement mais surement. Pour un premier long métrage, le film est excellent.

05/05/2014

poesie 32

je dessine tout au long du jour, et je dors la nuit !

c'en est tragique de banalité.

je me prends pour une créature créatrice

et m'étonne de n'être pas reconnue comme telle !

la passion, la passion

c'est le secret de l'éternité

C'est ce qui fait tenir Michel  Bouquet, le comédien. 

il faut que je me trouve l'auteur qui me questionne

lui c'est, Eugène Ionesco.

Antonin Artaud me conviendrait.

Mais a-t-il envie de me parler ?

Je peux forcer !!!

 

 

2.JPG

 

 

 

Le temps passe

Il est temps

Tragique

S’effacent les images

Qu’il suspend, pend !

L’agonie pour passion

Condamne

Le temps

Qui reprend, tend

L’image pour action

 

Bisse.

 

 

 

 

01/05/2014

1er mai 2014

1er mai 2014

 

10.jpg

 

Guise

 

A écouter les résidents de la ville de Guise, ce 1er mai 2014 a attiré moins de curieux que l’édition précédente. Ce serait en quelque sorte le résultat d’une peu active (ou peu réactive ?) municipalité, qu’on pourrait classifier socialo-coco. Il faut dire, que la grande histoire de la ville a de quoi plomber. Le Familistère de Gaudin,  cité ouvrière, est sans doute autant une charge financière qu’un cadeau. Après avoir été créé pour venir en aide à des ouvriers, ce domaine de brique rouge devrait se transformer en hôtel. Rendement oblige !

 

2.JPG

Si tout le monde n’est pas apte à prévoir l’avenir et encore moins à l’envisager, ce n’est pas le cas du plasticien Olivier Grossetête qui a eu l’idée plutôt intéressante de bâtir une halle façon 18ème siècle, en carton et avec l’aide du public. Durée de l’architecture ? 1journée… le temps de la construire et de la déconstruire. L’éphémère n’a pas peur de mourir.

 

3.JPG

Qui a peur du passé ? Pas les historiens qui en jouent. Charles Fourier, utopiste parmi les utopistes, a été le sujet d’une petite conférence (*)… de 30 mn … le temps de rêver d’un monde où chair et âme s’exprimeraient d’une même voix… politique ! eh oui …  c’est peut-être bien de donner un peu de sensualité à l’Etat.

 

 

D’ailleurs, il n’était vraiment pas folichon le défilé de Guise !!!!

 

* "Les fruits défendus" Thomas Bouchet - chez Stock

 

P'tit video

 

20:21 | Tags : guise | Commentaires (0)

29/04/2014

le champ.....

 

 

96 heures

 

 

Le film se laisse regarder, sans trop d’enthousiasme ! Dommage pour les comédiens qui se donnent la réplique avec conviction (au moins apparente !) le visage transparent et froid de Niels Arestrup s’oppose très bien au teint buriné et viril de Gérard Lanvin, mais ce qui a été présenté comme un intense huis-clôt n’est qu’un triller de qualité convenable. Si le traitement de l’histoire augure moult rebondissements et trouvailles scéniques (un commissaire rendu impuissant de par son état de victime) cela n’a pas donné un film qui marquera le cinéma français. Il semblait pourtant en avoir le désir ! 

 

1.JPG

(détail - Marie - Avril 2014)